Barossa Valley Sandscrub 2002 Rusden

En aspirant littéralement les superbes arômes qui montaient du verre, je me disais que j'étais quand même très chanceux. J'en suis à mon septième Sandscrub, le septième ciel d'Australie, de quoi le reconnaitre et l'apprécier à la juste valeur que le monstre de Denis Canute démontre à chaque fois. Un nez intense, puissant, explosif, de mûre, de myrtille, de cannelle, de réglisse, de tabac, de vanille, d'épices orientales et de bois fumé. Une bouche typiquement Australienne, résolument corruptrice de sens, enjôleuse, cajoleuse, une douceur qui vous agrippe, une profondeur qui vous entraine dans les abysses du plaisir. Le grand rouge refait son film. 18.50 Grand vin

Dégustation mars 2012